Sciences cognitives

Form@PEx



Livre : Mets-toi ça dans la tête ! (Brown, Roediger, McDaniel) Imprimer Envoyer
La recherche - Sciences cognitives
Écrit par Franck Ramus   
Mercredi, 14 Novembre 2018 09:02



Acheter le livre

 

Source : Le Café pédagogique

Franck Ramus
Directeur de recherches au CNRS, professeur de psychologie attaché à l’École Normale Supérieure

 

Comment savoir apprendre une leçon ?

Comme le savent les enseignants français, cette question est désormais à formuler au passé, puisque le socle commun 2016 qui vient tout juste d’entrer en vigueur comporte, immédiatement après le Domaine 1 consacré aux langages, le Domaine 2 intitulé “Les méthodes et outils pour apprendre” (décret n° 2015-372 du 31-3-2015). Les objectifs affichés sont on ne peut plus pertinents : « Ce domaine a pour objectif de permettre à tous les élèves d'apprendre à apprendre, seuls ou collectivement, en classe ou en dehors, afin de réussir dans leurs études et, par la suite, se former tout au long de la vie. Les méthodes et outils pour apprendre doivent faire l'objet d'un apprentissage explicite en situation, dans tous les enseignements et espaces de la vie scolaire. » L’élève « doit savoir apprendre une leçon, (…) s'entraîner en choisissant les démarches adaptées aux objectifs d'apprentissage. ».

Le principal problème de ces belles intentions est que le décret n’explicite en aucune manière les moyens d’y parvenir. Comment permettre à tous les élèves d’apprendre à apprendre ? Quelles sont ces fameux méthodes et outils pour apprendre ? Comment savoir apprendre une leçon ? Les enseignants n’en sauront rien, ni en lisant le décret, ni par leur formation initiale ou continue, ni en explorant le site Eduscol. Encore une fois, on assigne aux enseignants de bien beaux objectifs, mais sans leur donner les clés pour les atteindre. On les laisse donc chercher et tâtonner, pour le meilleur et pour le pire. Pourtant, il existe des recherches scientifiques de qualité sur les mécanismes des apprentissages, de la mémorisation, et sur les méthodes les plus efficaces pour consolider les apprentissages en mémoire. Ces résultats sont malheureusement inconnus de la plupart des enseignants français, comme de leurs formateurs et de leurs élèves.

Lire la suite...
 
Charge cognitive et apprentissage - Une présentation des travaux de John Sweller Imprimer Envoyer
La recherche - Sciences cognitives
Écrit par André Tricot   
Mercredi, 25 Juillet 2018 09:24

André Tricot

Charge cognitive et apprentissage
Une présentation des travaux de John Sweller

Revue de Psychologie de l'Éducation (1998), 1, pp 37-64

pdf Télécharger le document

 

 

Résumé

 

John Sweller consacre ses travaux depuis près de trente ans à la charge cognitive et à ses effets sur l’apprentissage. Il a principalement étudié les effets de la structure de but et du format de présentation sur ces deux aspects du fonctionnement cognitif. Il a obtenu plusieurs résultats principaux :

(1) La charge cognitive imposée par de nombreuses stratégies de résolution des problèmes, tout en n’empêchant pas d’atteindre la solution du problème, gêne l'apprentissage.

(2) Beaucoup de techniques didactiques exigent des apprenants qu’ils traitent les sources d'information multiples qui doivent être mentalement intégrées, ce qui impose une charge cognitive lourde qui gêne l'apprentissage.

(3) Quelques configurations d'information redondante imposent également une charge cognitive lourde ayant un résultat négatif.

(4) Le matériel didactique entraînant un effet de “dédoublement de l’attention” peut être amélioré en présentant une certaine partie de ce matériel sous forme auditive.

(5) La charge cognitive imposée par des techniques  didactiques est appropriée seulement quand les matériaux qui incorporent des éléments interagissants l'un sur l'autre  fortement doivent être appris simultanément plutôt que successivement.

Lire la suite...
 
Entretien avec John Sweller Imprimer Envoyer
La recherche - Sciences cognitives
Écrit par Traduction : Françoise Appy   
Jeudi, 26 Octobre 2017 12:28

Entretien avec John Sweller

10.2017

 

 

Note de la traductrice : Je viens de découvrir le blog d’Oliver Lovell professeur de mathématiques à Melbourne, Australie, Better Learning for Better Living (“Mieux apprendre pour mieux vivre”). Il parle d’enseignement et d’apprentissage, avec un intérêt particulier pour les sciences cognitives. Il a rencontré récemment John Sweller et l’a interrogé sur divers aspects relatifs à la théorie de la charge cognitive. Cet entretien, qu’il a livré sous forme de plusieurs billets est très intéressant. Lui et John Sweller m’ont permis d’en faire la traduction en français. Je vous la livre telle qu’elle est présentée par Oliver Lovell, sous forme de 9 billets qui feront chacun l’objet d’un post.

Lire la suite...
 
Théorie de la charge cognitive : ce qu'il faut comprendre Imprimer Envoyer
La recherche - Sciences cognitives
Écrit par Form@PEx   
Mercredi, 06 Septembre 2017 10:43

Cognitive load theory

Research that teachers really need to understand

Centre for Education Statistics and Evaluation
08.2017

pdf Télécharger le document