Manuels scolaires

Avis aux éditeurs

En cas de publication d’un manuel scolaire s’appuyant
sur la démarche décrite en Pédagogie Explicite,
merci de nous contacter pour un service de presse.



Hachette : Français Explicite CM1 Imprimer Envoyer
En pratique - Manuels scolaires
Écrit par Bernard Appy   
Jeudi, 23 Mars 2017 19:14

Français Explicite CM12

Hachette Éducation
2017


Acheter le manuel

 

Bonne nouvelle ! Hachette Éducation poursuit ses publications de manuels pour l’Enseignement Explicite et offre ainsi de bons outils de travail aux enseignants voulant être efficaces dans leur pratique.

Après deux ouvrages consacrés aux mathématiques (pour le CM1 et pour le CM2), cette maison d’édition lance une nouvelle collection consacrée au français, avec un premier manuel pour le CM1 (accompagné d’un guide pédagogique et de très utiles photofiches).

Les auteurs connaissent très bien l’Enseignement Explicite et en exposent très clairement les modalités pratiques.

Lire la suite...
 
Hatier : 11 stratégies pour apprendre à comprendre des textes narratifs Imprimer Envoyer
En pratique - Manuels scolaires
Écrit par Bernard Appy   
Lundi, 28 Novembre 2016 09:48

11 stratégies pour apprendre à comprendre des textes narratifs

Matériel photocopiable pour Cycle 3 et SEGPA
Hatier - Collection Enseigner à l'école Pratiques
2016


Acheter le manuel

--- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- -- --- --- --- --- --- ------ --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- -- --- --- --- --- --- ---

Lire la suite...
 
Hachette : Maths Explicites CM2 Imprimer Envoyer
En pratique - Manuels scolaires
Écrit par Bernard Appy   
Mercredi, 23 Mars 2016 00:00

Maths Explicites CM2

Hachette Éducation
2016


Acheter le manuel

 

En ces temps d’offensive constructiviste sur l’enseignement explicite, il est réconfortant de trouver le moyen de revenir à un peu plus de compatibilité avec l’authentique démarche explicite.

C’est ce que nous propose une récente parution chez Hachette Éducation : Maths Explicites CM2, qui est de surcroît conforme aux nouveaux programmes. Mais, une fois de plus, je n'en ai pas reçu de spécimen : je me contenterai donc de ce que je peux en voir sur le site d'Hachette Édition.

Un premier manuel de la collection est paru en 2015 : Maths Explicites CM1.

J’avais émis quelques critiques portant sur des éléments peu compatibles avec la démarche explicite. Notamment le départ de chaque leçon par un “Découvrons ensemble”, en rappelant que la démarche par découverte est une démarche constructiviste. Je note donc avec satisfaction que désormais, dans le manuel CM2, la leçon débute par un “Apprenons ensemble” qui correspond mieux à la démarche explicite.

Les auteurs exposent clairement – et correctement - ce qu’est la pédagogie explicite dans l’avant-propos du manuel :

La pédagogie explicite est une méthode fondée sur la transmission directe des connaissances et des savoir-faire par l’enseignant aux élèves. Elle met en application les principes suivants :
- exposer de façon explicite les apprentissages, c’est-à-dire présenter en détail toutes les stratégies attendues  (les étapes du raisonnement) et expliquer tout ce qui peut l’être ;
- procéder de manière structurée et progressive, du plus simple au plus complexe, pour viser une bonne compréhension : procéder pas à pas, ne passer à la notion suivante que quand la précédente est acquise, faire faire de nombreux exercices, donner un nombre limité de nouvelles informations afin d’éviter toute surcharge cognitive, apporter une correction immédiate dans le cas d’une incompréhension ou d’une stratégie erronée ;
- pratiquer la répétition pour viser la mémorisation à long terme  avec des révisions régulières sur toute l’année ;
- valoriser les efforts et les stratégies  pour amener l’élève à réussir.
Au quotidien, dans la classe, cela se traduit par un enseignement très structuré. L’enseignant accompagne l’élève dans ses apprentissages. Il l’aide à construire son savoir grâce à des retours sur apprentissage fréquents. Il lui donne des clés pour réussir, ce qui lui permet de renforcer sa confiance en soi et sa motivation.

À propos du manuel, les auteurs explique que « chaque domaine mathématique est constitué d’une succession de leçons et chaque leçon présente une seule compétence. Celle-ci est analysée et décomposée en plusieurs sous-compétences qui sont abordées,  logiquement, de la plus simple à la plus complexe. Toutes les leçons  suivent  le  même  plan qui permet de mettre en œuvre les différentes étapes de la pédagogie explicite : « Apprenons ensemble », c’est la phase d’explicitation en collectif à l’oral. Cette phase est fondée sur le principe des « exemples travaillés », que l’enseignant résout devant ses élèves en explicitant son raisonnement ; « Entraînons-nous », c’est la phase de pratique  guidée, à  chaque sous-compétence de la leçon correspond au moins un exercice ; « J’apprends / J’ai compris », c’est la phase d’objectivation ; la synthèse de la leçon est présentée en deux points bien distincts, d’une part, le savoir qui est à apprendre (« J’apprends ») et, d’autre part, le savoir-faire qui est à mettre en pratique dans les exercices (« J’ai compris ») ; « Je travaille seul(e) » et « Je vais plus loin », c’est la phase de pratique autonome, elle comporte de nombreux exercices et problèmes dont la difficulté est repérée par un nombre d’étoiles ». Rien à redire…

Par contre, je reste critique sur ce que les auteurs appellent les Énigmathiques, « qui présentent des situations mathématiques complexes scénarisées de façon ludique, afin de réinvestir les notions abordées dans le manuel. » Je pense que, dans le cadre d’un enseignement explicite, on peut se passer de l’argument ludique. Le plaisir des élèves se trouve dans le fait de surmonter les difficultés. La réussite dans l’apprentissage de connaissances et d’habiletés qu’on ne maîtrisait pas jusqu’alors apporte beaucoup de satisfaction aux élèves et renforce considérablement leur estime de soi. Ce qui est primordial. Nul besoin, selon moi, de recourir à des jeux (qui sont l’artifice de base des pratiques constructivistes).

Ce qui est bien aussi, c’est l’adjonction au manuel d’un cahier d’exercices, dans lequel l’enseignant pourra piocher pour consolider les acquis en pratique autonome. La collection comptera enfin un guide pédagogique, ce qui est toujours utile, pour les débutants comme parfois pour les confirmés.

Il ne reste dès lors plus qu’à tester le manuel en classe. Tant il est vrai qu’il faut utiliser un manuel avec ses élèves pour savoir ce qu’il vaut vraiment

 

Autres produits (mis à jour le 28/11/2016) :

Cahier élève
2016

Guide pédagogique
2016

 
Hachette : Maths Explicites CM1 Imprimer Envoyer
En pratique - Manuels scolaires
Écrit par Bernard Appy   
Vendredi, 03 Avril 2015 00:00

Maths Explicites CM1

Hachette Éducation
2015


Acheter le manuel

 

La “pédagogie explicite” a fait cette année son apparition chez Hachette dans le catalogue Écoles 2015, avec une nouvelle collection : Maths explicites.

Faute d'avoir reçu, comme webmestre de Form@PEx un spécimen du manuel du CM1, je me suis donc contenté de consulter les pages 32 à 35 du catalogue.

La présentation des leçons semble tout à fait classique, avec le découpage habituellement utilisé dans tous les manuels. Y compris la partie intitulée “Découvrons ensemble” qui débute chaque leçon ! Malheureusement, cette façon d’aborder les notions n’a rien d’explicite. La pédagogie où on “découvre” est celle des constructivistes. Mes craintes sont confirmées avec l'apparition, pour chaque période, d'une double page de jeux, baptisés “Énigmathiques”. Or, chacun sait que l'approche ludique est un classique des démarches constructivistes. Aïe !

Il est vrai que nombreux sont ceux qui, en matière pédagogique, sont partisans de “mélanger les méthodes”. En croyant prendre le meilleur de chacune. Le problème, c'est qu'il y a des méthodes réputées efficaces, basées sur les données probantes, comme la Pédagogie Explicite, et d'autres méthodes moins efficaces ou inefficaces voire nocives, basées sur des croyances ou une idéologie, comme les démarches soi-disant “actives”. Pourquoi alors mélanger ce qui marche avec ce qui ne marche pas ? Pourquoi ne pas faire directement et seulement ce qui marche ?

Ceci dit, je ne doute pas que les responsables de la collection Maths explicites corrigeront ce défaut dans une prochaine édition. Et pour une fois qu'un grand éditeur fait un effort en direction de l'Enseignement Explicite, il nous faut faire preuve de bienveillance.

 

Autres produits (mis à jour le 28/11/2016) :

Cahier d'exercices
2015

Manuel élève
2016

Guide pédagogique
2016

Cahier élève
2016

 
Méthodes d'apprentissage de la lecture Imprimer Envoyer
En pratique - Manuels scolaires
Écrit par Form@PEx   
Dimanche, 17 Novembre 2013 00:00

Méthodes d'apprentissage de la lecture

--- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- -- --- --- --- --- --- ---

Lecture

Form@PEx : Nous recommandons les méthodes suivantes pour un enseignement explicite de la lecture.

 

Lire la suite...
 
<< Début < Précédent 1 2 3 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 3
 
Une réalisation LSG Conseil.