Hachette : Français Explicite CM1 Imprimer Envoyer
En pratique - Manuels scolaires
Écrit par Bernard Appy   
Jeudi, 23 Mars 2017 19:14

Français Explicite CM1

Hachette Éducation
2017


Acheter le manuel

pdf Télécharger la présentation

 

Bonne nouvelle ! Hachette Éducation poursuit ses publications de manuels pour l’Enseignement Explicite et offre ainsi de bons outils de travail aux enseignants voulant être efficaces dans leur pratique.

Après deux ouvrages consacrés aux mathématiques (pour le CM1 et pour le CM2), cette maison d’édition lance une nouvelle collection consacrée au français, avec un premier manuel pour le CM1 (accompagné d’un guide pédagogique et de très utiles photofiches).

Les auteurs connaissent très bien l’Enseignement Explicite et en exposent très clairement les modalités pratiques.

Ainsi, voici leur réponse à la question : Qu'est-ce que la pédagogie explicite ?

« La pédagogie explicite est une méthode fondée sur la transmission directe des connaissances et des savoir-faire par l'enseignant aux élèves. Elle met en application les principes suivants :

- exposer de façon explicite les apprentissages, c'est-à-dire présenter en détail toutes les stratégies attendues (les étapes du raisonnement) et expliquer tout ce qui peut l'être ;

- procéder de manière structurée et progressive, du plus simple au plus complexe, pour viser une bonne compréhension : procéder pas à pas, ne passer à la notion suivante que quand la précédente est acquise, faire faire de nombreux exercices, donner un nombre limité de nouvelles informations afin d'éviter toute surcharge cognitive ; apporter une correction immédiate dans le cas d'une incompréhension ou d'une stratégie erronée ;

- pratiquer la répétition pour viser la mémorisation à long terme avec des révisions régulières sur toute l'année ;

- valoriser les efforts et les stratégies pour amener l'élève à réussir.

Au quotidien, dans la classe, cela se traduit par un enseignement très structuré. L'enseignant accompagne l'élève dans ses apprentissages. Il l'aide à construire son savoir grâce à des retours sur apprentissage fréquents. Il lui donne des clés pour réussir, ce qui lui permet de renforcer sa confiance en soi et sa motivation. »

Autre question importante : Pourquoi le choix de la pédagogie explicite ?

« Au cours des quarante dernières années, différentes études sur les méthodes pédagogiques décrivent la péda­gogique explicite comme l'une des plus efficaces. Citons le Projet Follow Through, vaste expérimentation dans le domaine de l'éducation qui a comparé neuf méthodes pédagogiques, dans les années 1970, aux États-Unis. Depuis quinze ans, la méthode explicite a aussi été théorisée et mise en lumière par des professeurs canadiens en sciences de l'éducation : Clermont Gauthier, Steve Bissonnette et Mario Richard. Toutes ces recherches montrent que la péda­gogie explicite est particulièrement efficace du fait de sa grande cohérence avec le fonctionnement des processus cérébraux et cognitifs de l'apprentissage que l'on connaît beaucoup mieux grâce aux recherches en neurosciences.

La pédagogie explicite évite toute surcharge cognitive : trop d'informations nouvelles et simultanées à traiter freinent l'apprentissage, en particulier chez les enfants en difficulté.

La pédagogie explicite revient régulièrement sur les compétences, empêchant l'installation de représentations erronées.

La pédagogie explicite fait précéder les exercices d'application par des exemples travaillés, facilitant ainsi l'apprentissage. »

Il ne manque qu’une note de bas de page pour signaler Form@PEx comme étant le site de référence pour tous ceux qui s’intéressent à la Pédagogie Explicite. Ce sera pour une autre fois…

Le manuel proprement dit aborde les domaines de l’étude de la langue (grammaire, le verbe, orthographe et lexique) et les domaines de la lecture et de l’écriture (outils pour lire et outils pour écrire). Auxquels les auteurs ont pensé à adjoindre une partie de réinvestissement en production d’écrits courts.

Je formule la même réserve qu’en mathématiques au sujet des activités ludiques qui sont proposées et qui me paraissent toujours inutiles en Pédagogie Explicite. La réussite dans les apprentissages apporte aux élèves une satisfaction et une estime de soi bien plus nécessaires que les moments de jeu dont raffolent les constructivistes.

Les auteurs rajoutent des précisions utiles, correspondant exactement à la pratique explicite :

« Chaque domaine est constitué d'une succession de leçons et chaque leçon présente une seule compétence. Celle-ci est analysée et décomposée en plusieurs sous-compétences qui sont abordées, logiquement, de la plus simple à la plus complexe. Toutes les leçons suivent le même plan qui permet de mettre en œuvre les différentes étapes de la pédagogie explicite :

- « Apprenons ensemble », c'est la phase d'explicitation en collectif à l'oral. Cette phase est fondée sur le principe des « exemples travaillés », que l'enseignant résout devant ses élèves en explicitant son raisonnement.

- « Entraînons-nous », c'est la phase de pratique guidée. À chaque sous-compétence de la leçon correspond au moins un exercice.

- « J'apprends / J'ai compris », c'est la phase d'objectivation : La synthèse de la leçon est présentée en deux points bien distincts, d'une part, le savoir qui est à apprendre (« J'apprends »), et d'autre part le savoir-faire qui est à mettre en pratique dans les exercices (« J'ai compris »).

- « Je travaille seul(e) » et « Je vais plus loin », c'est la phase de pratique autonome : elle comporte de nombreux exercices dont la difficulté est repérée par un nombre d'étoiles. »

Suit un couplet inévitable (pour cause de nouveaux programmes de 2016) sur la différenciation, dont l’efficacité n’est toujours pas prouvée de manière incontestable, raison pour laquelle les enseignants explicites n’y recourent généralement pas.

Justement le point faible de ce manuel est qu’il suit les nouveaux programmes rédigés sous l’inspiration étroite du constructivisme pédagogique. Celui-ci, comme à son habitude, cultive le paradoxe qui aime à alléger les connaissances et les habiletés de base tout en ajoutant à profusion des compétences périphériques, superflues ou trop complexes. Mais de cela, les auteurs et l’éditeur n’en sont pas responsables.

Pour conclure, voilà un manuel qui sera très certainement un bon outil de travail pour qui veut rendre son enseignement efficace afin de conduire les élèves vers la réussite dans leurs apprentissages. On attend avec impatience la suite de la collection…

 
 
Une réalisation LSG Conseil.