Suivez le guide ! Imprimer Envoyer
Pédagogie Explicite - L'Explicite en bref
Écrit par Katia Frenette   
Mardi, 06 Mars 2012 17:28

Source : Commission scolaire de Portneuf

Katia Frenette
Conseillère pédagogique en adaptation scolaire

Suivez le guide !

 

Élève

 

Depuis quelques années, les recherches dans le domaine de l’éducation se sont sophistiquées. Les chercheurs ont tenté de comprendre ce qui pouvait faire la différence dans le développement des compétences chez les élèves. De toutes les méga-analyses qui ont été faites, la pratique pédagogique qui est ressortie comme étant la grande gagnante et la plus efficace est l'enseignement explicite. D’où l’importance d’aborder ce sujet aujourd’hui, puisque cela s’applique aussi bien aux apprentissages qu’aux comportements. Si nous voulons que les jeunes adoptent des comportements adéquats et transfèrent leurs apprentissages dans toutes les situations de la vie courante, il importe d’être au courant des 3 étapes les plus importantes pour retenir les informations dans la mémoire à long terme. Voici donc un bref résumé de ce qu’est l’enseignement explicite.

 

Étape 1 : Le modelage

L’enseignant se doit d’être un modèle pour ses élèves. Il doit rendre visible, par le langage, tout ce qui se passe dans la tête d’une personne compétente, tous les liens qu’il faut faire entre les connaissances antérieures et les nouvelles connaissances. C’est comme si l’enseignant mettait un haut-parleur sur sa pensée en verbalisant tout ce qui se passe dans sa tête, les liens qu’il fait ainsi que les questions qu’il se pose. Il doit répondre aux 4 questions fondamentales c’est-à-dire le quoi ? (expliquer ou donner un exemple de la stratégie qui est travaillée), le pourquoi ? (à quoi ça sert cette stratégie-là), le quand ? (dans quelles situations la stratégie peut m’être utile) et surtout le comment ? (comment on fait pour y arriver étape par étape).

Étape 2 : La pratique guidée

Ensuite, il faut donner la chance aux élèves de travailler en équipe et de verbaliser ce qu’ils ont compris. La rétroaction immédiate est la partie la plus importante. Il ne faut pas laisser l’élève dans l’erreur. Il faut intervenir le plus rapidement possible afin que l’élève ne se fasse pas une mauvaise conception sur sa façon de faire. La pratique guidée permet aux élèves de valider, d’ajuster, de consolider et d’approfondir leur compréhension.

Étape 3 : La pratique autonome

Finalement, il faut multiplier les occasions pour que l’élève puisse s’exercer seul et être autonome dans l’utilisation de ses stratégies. En agissant ainsi, nous permettons la rétention en mémoire et, par le fait même, le développement des compétences.

 
 
Une réalisation LSG Conseil.