Pour gérer efficacement les comportements en milieu scolaire - Le Soutien au Comportement Positif Imprimer Envoyer
En pratique - Gestion d'école
Écrit par Steve Bissonnette   
Lundi, 07 Décembre 2015 18:08

Steve Bissonnette

Pour gérer efficacement les comportements en milieu scolaire
Le Soutien au Comportement Positif

Les Cahiers de l’Actif, n° 472/473, pp 207-224
2015

pdf Télécharger le document

 

 

Dans notre société actuelle, le diplôme d’études secondaires constitue un minimum requis pour bénéficier des outils de développement, de formation et de spécialisation dont tout citoyen aura besoin sa vie durant. Au Canada, 20 % des jeunes de 15 à 19 ans ne fréquentent plus l’école, bien plus que les 15 % enregistrés dans les autres pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), révèle Statistique Canada (2010). Ainsi, malgré tous les efforts déployés et toutes les ressources consacrées au soutien à la persévérance scolaire, le système éducatif québécois échappe, bon an mal an, presque un jeune sur cinq (Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport [MELS], 2012). Or, ce sont les élèves ayant des troubles du comportement qui représentent la clientèle la plus susceptible de quitter l’école sans un diplôme d’études secondaires (MELS, 2006).

Par conséquent, il devient essentiel d’implanter des systèmes d’intervention, fondés sur des données probantes, favorisant la prévention des difficultés de comportement. Un examen attentif des différents systèmes de prévention des difficultés comportementales réalisé par Lapointe et Freiberg (2006) permet de constater que le système Positive Behavioural Interventions and Supports (PBIS), appliqué actuellement dans plus de 22 000 écoles primaires et secondaires étatsuniennes (Office of Special Education Programs on Positive Behavioral Interventions and Supports, 2015), est fondé sur des données probantes. En effet, plus d’une soixantaine d’études ont été publiées au sujet de ce système au cours des 15 dernières années, dont deux méta-analyses (Marquis et al., 2000 ; Solomon et al., 2012) qui ont démontré les effets positifs du système tant sur le plan comportemental que sur le plan du rendement scolaire.

Notre groupe de recherche a participé à la traduction du PBIS désigné en français sous le titre de Soutien au comportement positif (SCP) et à son implantation dans une quarantaine d’écoles québécoises. Cet article présente le SCP, les conditions requises pour assurer une implantation réussie ainsi que les interventions préventives et correctives préconisées par ce système de gestion des comportements. Les effets du SCP sont également montrés.

 

 

Lire la suite

 
 
Une réalisation LSG Conseil.