Formation professionnelle

Form@PEx



Les modalités d'efficacité de la formation continue Imprimer Envoyer
La recherche - Formation professionnelle
Écrit par Steve Bissonnette et Mario Richard   
Lundi, 21 Juin 2010 00:00

Steve Bissonnette et Mario Richard

Les modalités d'efficacité de la formation continue

Vivre le primaire, 23(3), pp 34-36, été 2010

pdf Télécharger le document

 


 

1. Introduction

Dans la dernière décennie, le mouvement de réforme des systèmes éducatifs s’est appuyé sur la formation continue des enseignants en tant qu’élément essentiel pour modifier les pratiques pédagogiques en vue d’améliorer les apprentissages des élèves. Cependant, au-delà du discours, pour parvenir à implanter les pratiques pédagogiques nécessaires à l’atteinte des objectifs d’amélioration du rendement des élèves à large échelle visés par les différents systèmes d’éducation, le perfectionnement professionnel des enseignants devra être plus intensif et plus efficace que par le passé.

Lire la suite...
 
L'enseignement, un métier qui tarde à se professionnaliser Imprimer Envoyer
La recherche - Formation professionnelle
Écrit par Clermont Gauthier   
Samedi, 01 Décembre 2007 00:00

Clermont Gauthier

L'enseignement, un métier qui tarde à se professionnaliser

Formation et profession, décembre 2007, pp. 30-32

pdf Télécharger le document

 

 

Notre société accorde beaucoup de valeur à la scolarisation, mais peu dimportance à ceux qui y travaillent. Il y a là une contradiction étonnante. Veiller à la conservation du savoir dans une collectivité, en transmettre lhéri­tage : cette responsabilité ne mérite-t-elle pas la plus grande considération et le plus profond respect ? (Fernand Dumont, 1990)

 

Célébrée le 5 octobre dernier, la Journée mondiale des enseignants fut proclamée afin de reconnaître la contribution à la société des 50 millions d’enseignants de par le monde. Cette journée rappelle aux gouvernements et à la population le rôle fondamental des enseignants et l’impératif d’améliorer leur statut et leurs conditions de travail. Celles-ci renvoient notamment à un environnement de travail décent, des salaires adéquats, une rémunération égale et des droits égaux pour les femmes, la participation à l’élaboration des politiques éducatives, etc.

Lire la suite...
 
La formation à l’enseignement : Les orientations - Les compétences professionnelles Imprimer Envoyer
La recherche - Formation professionnelle
Écrit par Marielle Anne Martinet, Danielle Raymond et Clermont Gauthier   
Mercredi, 27 Juin 2001 00:00

Marielle Anne Martinet, Danielle Raymond et Clermont Gauthier

La formation à l’enseignement

Les orientations - Les compétences professionnelles

Gouvernement du Québec - Ministère de l’Éducation
2001

pdf Télécharger le document

 

MELS

 

INTRODUCTION

Les nouvelles réalités politiques, sociales, démographiques, économiques et culturelles ont obligé la société à réfléchir sur l’école, sa mission et son organisation. C’est ainsi que les États généraux sur l’éducation, vaste processus de consultation amorcé au printemps de 1995, ont permis de faire l'exposé de la situation concernant l’éducation au Québec.

Au terme de ses travaux, la Commission des États généraux sur l'éducation tentait de clarifier les finalités éducatives de l'école et proposait ainsi de recentrer sa mission sur trois axes : l'instruction, la socialisation et la qualification. De plus, elle dégageait un certain nombre de chantiers prioritaires au regard de l'avenir de l'éducation au Québec.

Lire la suite...
 
L'enseignant : savant ou pédagogue ? Imprimer Envoyer
La recherche - Formation professionnelle
Écrit par Clermont Gauthier   
Mercredi, 01 Mars 2000 00:00

Clermont Gauthier

L'enseignant : savant ou pédagogue ?

CRIFPE, mars 2000, pp 23 à 28

pdf Télécharger le document

 

CRIFPE

 

NOTE AUX LECTEURS

Le texte qui suit présente l'intervention de Clermont Gauthier prononcée lors d'un débat organisé par la Société de philosophie de Québec le 26 janvier dernier et portant sur le thème “L'enseignant : savant ou pédagogue ?”.

Clermont Gauthier réagit aux propos de Gilles Gagné, professeur de sociologie à l'Université Laval et directeur de l'ouvrage collectif intitulé Main basse sur l'éducation. Ce débat faisait suite à des textes critiques de l'ouvrage qui ont été publiés dans le journal de l'Université Laval, Au Fil des événements : 11-11-99, par M. Mellouki et C. Gauthier, “Amnésie Volontaire” ; 25-11-99, “Jean Larose ou le ronronnement du croisé”, par M. Mellouki.

 

La question du débat qui nous rassemble aujourd'hui tient sa réponse dans la première phrase de l'argumentaire qui le présente : oui, il faut évidemment connaître sa matière et savoir comment l'enseigner.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédent 1 2 3 Suivant > Fin >>

Page 3 sur 3
 
Une réalisation LSG Conseil.