Effet-classe et effet-maître dans l'enseignement primaire : vers un enseignement efficace de la compréhension ? Imprimer Envoyer
La recherche - Enseignement efficace
Écrit par Maryse Bianco et Pascal Bressoux   
Dimanche, 01 Février 2009 00:00

Maryse Bianco et Pascal Bressoux

Effet-classe et effet-maître dans l'enseignement primaire : vers un enseignement efficace de la compréhension ?

In X. Dumay & V. Dupriez (Eds.), L'efficacité dans l'enseignement, promesses et zones d'ombre (pp. 35-54). Bruxelles : De Boeck, 02.2009, 292 p

 

CAIRN

 

Internet Acheter l'article

 

Commentaire de Lucie Aussel :

« M. Bianco et P. Bressoux à travers l’étude de l’effet classe et de l’effet-maître dans l’enseignement primaire, montrent que les comportements des enseignants influencent les acquisitions des élèves. Ils précisent que l’effet-classe est plus important (10 à 20 %) que l’effet-école (4 à 5 %). De plus, ils spécifient que l’enseignant n’est pas “omnipotent” dans sa classe : l’effet-maître ne correspond pas seul à l’effet-classe d’autres critères bien que faibles le composent (caractéristiques morphologiques, public accueilli : nombre d’élèves, classe à cours multiples, etc.). Enfin, les auteurs présentent une dimension de l’enseignement plus favorable au développement des performances des élèves : l’enseignement direct. »


 
 
Une réalisation LSG Conseil.