Les données probantes Imprimer Envoyer
La recherche - Les données probantes
Écrit par Françoise Appy   
Jeudi, 09 Décembre 2010 18:59

Les données probantes

 

Données

 

Les données probantes sont des preuves propres à donner une validité scientifique à une méthode pédagogique.  L’une des originalités de la PEx est de s’appuyer uniquement sur ces données. D’autres formes pédagogiques ont pour point de départ une tradition, des croyances, des principes idéologiques.

Cette spécificité lui octroie une place particulière dans l’univers pédagogique. Il est à remarquer également  que chez nous, en France, ce type de discours dans le domaine éducatif est extrêmement marginal et par conséquent novateur. Alors qu’il ne l’est absolument pas dans le domaine médical.

En 2002, un chercheur américain (Slavin) écrivait à propos des données probantes : « La révolution scientifique (ie le recours aux données probantes) qui a profondément transformé la médecine, l'agriculture, les transports, la technologie et d'autres champs au cours du XXe siècle a laissé complètement intact le champ de l'éducation » A quoi Clermont Gauthier rajoutait en 2006 : « Cette absence de perspective scientifique nuit à l'amélioration de la qualité de l'éducation et à la professionnalisation de l'enseignement ». C’est un fait que même cette masse d’études robustes et convergentes prônant un enseignement explicite et structuré a eu peu d’impact sur le discours pédagogique des décideurs et des formateurs. Au contraire, les pédagogies “centrées sur l’enfant” tiennent toujours le haut du pavé, parce qu’elles font partie de l’air du temps, de la mode, de ces choses si populaires et si évidentes qu’on ne prend pas la peine de les remettre en question. Mais ce n’est pas parce qu’une méthode pédagogique est populaire qu’elle est efficace.

Le discours sur les données probantes est lié à la professionnalisation du métier et tant qu’il n’entrera pas dans le domaine éducatif de la même manière qu’il fait partie du domaine médical par exemple, il sera difficile d’envisager une quelconque amélioration de la réussite scolaire. Les enseignants doivent être informés de ce type d’études afin de connaître, non seulement la diversité des méthodes existantes mais surtout leur rapport aux résultats, et ce à grande échelle. C’est ce qui fera d’eux de véritables experts en enseignement, aptes à choisir la meilleure méthode compte tenu du contexte particulier de la classe. C’est ce qui fera d’eux des professionnels. C’est aussi dans ce cadre-là que pourra entièrement s’exprimer la liberté pédagogique.

 
 
Une réalisation LSG Conseil.