Vidéo : The Gering Story - Closing the Performance Gap Imprimer Envoyer
Pédagogie Explicite - Direct Instruction
Écrit par Form@PEx   
Mercredi, 02 Avril 2008 00:00

The Gering Story - Closing the Performance Gap

(04.2008)


Vidéo

--- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- -- --- --- --- --- --- ---

 

 

Commentaire de Françoise Appy
(04.2008)

Réduire les écarts de réussite

Voici une vidéo retraçant la révolution pédagogique qui a eu lieu dans le district scolaire de Gering, petite ville du Nebraska, où les quatre écoles (primaire et collège) ont choisi de changer leurs pratiques pédagogiques et de passer au Direct Instruction.
Quand le nouveau superintendant du district prit ses fonctions, il fut alarmé en constatant le niveau très bas des élèves, en particulier celui des enfants hispaniques ou issus de milieux défavorisés. Les taux de réussite étaient de moins de 30 % du CP au CE2 et surtout, il y avait un écart énorme entre les Hispaniques et les autres communautés.
L’ensemble des écoles a donc changé ses pratiques pour travailler selon les méthodes du Direct Instruction. On y voit des séquences, les réactions des enseignants, un peu inquiets au début mais tellement satisfaits des résultats dès la première année.
On retiendra quelques points clés du Direct Instruction :
- des groupes de niveau flexibles ;
- des scripts de leçons ayant déjà été testées, qui libèrent les enseignants du souci de préparation et leur permettent de mieux se concentrer sur l’action pédagogique en classe ;
- des tests très fréquents pour vérifier régulièrement les acquisitions et identifier les élèves en difficulté avant qu’il ne soit trop tard ; réenseignement pour ceux-là ;
- formation professionnelle continue et visites régulières des représentants du NIFDI.
Cette méthode est mise en place également dans les collèges avec le même succès.
Au total, après un an, les résultats se sont nettement améliorés et le taux de réussite par rapport à celui de l’État a été de 8 % au-dessus. L’écart entre les Hispaniques et les autres élèves qui était de 23 % s’est réduit à 2 %.

 
 
Une réalisation LSG Conseil.